ACCUEIL NEWS TRACKLIST CATALOGUE CONTACT


 

 

Percevale -
Coffret Découverte

Retrouvez les aventures de votre héroïne préférée et de ses compagnons à deux et quatre pattes dans ce coffret qui rassemble les tomes 2 et 3 de la saga.

Contient : Le Chant des méduses, Le Cheval fantôme.


Ebook disponible dans tous les formats numériques.


 
  EXTRAITS   FEUILLETER    
       
4,51 € -/ $4.99 (prix indicatif)
       
 
 
E X T R A I T S
     
 
LE CHANT DES MÉDUSES

Durant des siècles, le calvaire de la Croix-Versée a gardé ses secrets. Mais l'avidité des hommes a réveillé le Mal. Quel lien existe-t-il entre Percevale et les portraits entraperçus au gré de ses errances ? Le destin n'a pas dit son dernier mot ! [en savoir plus]
......................................................................

Le capitaine, le seuil à peine franchi, se jeta sur son malfaiteur.
– Voleur ! Ce tableau est à moi !
– Attendez, je…
Le vieil homme lui désigna le portrait du doigt.
– Regardez !
Le géant tourna la tête et découvrit, stupéfait, que celui-ci avait changé d’aspect. Une femme, le visage empreint de tristesse, le front ceint d’une couronne blanche, posait, nue, sur un tapis de couleur pourpre ; sa peau, très pâle, tranchait sur ses cheveux d’un noir de jais brillant. Le marin relâcha sa prise et les deux individus, fascinés, s’approchèrent de l’œuvre dont l’éclat irradiait.
– Eh bien, qu’attendez-vous ? Dépêchez-vous ! Y a-t-il aussi de l’or dans celle-ci ?
Le brocanteur ajusta ses lunettes d’une main tremblante.
– Cette lumière m’aveugle trop !
– Ah, ôtez-vous de là ! s’impatienta le colosse en l’écartant vivement. Je vais regarder moi-même !
Il se pencha sur la surface et plissa des yeux : l’éclat redoubla.
– Eh bien, qu’en est-il ? demanda son interlocuteur, curieux.
Le commandant ne répondit pas. Lorsque la lumière diminua, il ne restait de lui qu’un spectre livide, aux traits déformés par la stupeur et l’envie. Le marchand, saisi d’effroi, s’enfuit
.

 
     
 
LE CHEVAL FANTÔME

Il était une fois un roi qui avait perdu la tête, plongeant le royaume dans l’abîme. Les forces des Ténèbres menacent le Rêve. De cauchemars en insomnies, Percevale doit affronter le Mal… L’univers y résistera-t-il ? [en savoir plus]
......................................................................

La lune, pleine et magnifique, se reflétait sur l’eau noire. Poussées par le vent, les prêles courbaient régulièrement leur tige au-dessus des amas de lentilles couvrant la surface de l’étang ; l’air tiède, presque chaud, était chargé en émanations soufrées, odeurs de végétaux décomposés ou de terre mouillée.

Percevale, encore étourdie par sa chute, se releva et remarqua, au-dessus d’elle, l’astre brillant dans les cieux. Elle pouvait distinguer le dessin de ses cratères, imaginant le silence de ce corps céleste éteint depuis des milliers d’années. Son éclat, malgré l’obscurité, enveloppait le lieu d’un halo blafard entrecoupé d’ombres bleues et noires ; plus loin, des ajoncs se balançaient dans un froissement soyeux.

Un cri, soudain, la fit se retourner. Une créature zébrée de jaune, semblable à un serpent, se dressait plusieurs mètres au-dessus d’elle ; de son tronc avaient jailli sept têtes identiques ondulant en une danse lente et hypnotique ; couverts de plaques blanchâtres, leurs corps se balançaient comme suspendus à un fil invisible et leurs gueules, armées de crochets saillants, émettaient des sifflements stridents.

Percevale recula et sentit le froid de l’étang. À mesure que l’hydre avançait, son corps se raidissait ; bientôt, elle ne pourrait plus bouger. L’eau arrivait maintenant à sa taille. Le monstre esquissa un mouvement circulaire et projeta son venin, que la jeune femme esquiva en plongeant sous la surface. Le poison se répandit dans une auréole jaunâtre avant de s’évaporer dans une colonne de fumée opaque.


 
     
 
D É C O U V R E Z ---É G A L E M E N T
 
 
     
 
 
 
 
     
   
 

     
 
 
 
 
 
   
     
     
 
     
 
 
     
 
         
 
 
 
ACCUEILNEWSTRACKLIST CATALOGUE CONTACT
....................................................................
© Anne de Gandt I 2019 — Tous droits réservés.